Les artistes

Béatrice Chatron

©J.-Louis Fernandez

©J.-Louis Fernandez

Béatrice Chatron s’intéresse à l’écriture contemporaine, aux récits de l’intime et autofictionnels. Elle crée, en collaboration avec Julie Binot et Eric Massé (Cie des Lumas), La Chambre (noire) d’après le Journal et l’univers photographique d’Alix Cléo Roubaud (2007), spectacle pluridisciplinaire (théâtre, littérature, photographie et cinéma) conçu grâce à la complicité de Jacques Roubaud et d’Hélène Giannecchini. En parallèle, elle met en œuvre ou participe à des spectacles qui mêlent écriture contemporaine, musique et chant : Migrances, Lyon-Taipei, création aux Subsistances, 2008, puis Migrances, Taipei-Lyon, 2010 avec la compagnie des Lumas en duo avec la percussionniste virtuose Yi Ping Yang ou Par les petits matins de fin de journée, avec notamment des extraits du Journal en miettes de Ionesco, des photographies de photographes professionnels anonymes (collection privée) et des chansons de Julie Binot. A partir de 2008, elle crée avec cette dernière un répertoire de chansons féminines post-punk déjantées, Lilit’UP.

Chœur régional d’Auvergne

CRA Logo-fond-blanc2-1024x634Il s’est illustré aussi bien en musique ancienne qu’en créations contemporaines et met un point d’honneur à la présentation d’œuvres rares.

Créé en 2000, le Chœur régional d’Auvergne est composé de 80 choristes et il est dirigé par le chef de chœur Blaise Plumettaz. Il permet de stimuler plus encore la recherche de qualité vocale, l’esprit d’ouverture vers des œuvres peu connues et le plaisir du partage musical. Il est un lieu privilégié d’exigence artistique et de formation pour les choristes et les chefs de chœur de la région. Il participe également à l’aménagement culturel du territoire. Il se produit largement dans les quatre départements de la région mais aussi bien au-delà des frontières régionales.

Activités

En dix ans, le Choeur régional d’Auvergne a notamment participé aux concerts de la Grande Ecurie et la Chambre du Roy (dir. Jean-Claude Malgoire), de l’Orchestre d’Auvergne (dir. Roberto Forés Vese) de l’Ensemble Ars Nova (dir. Philippe Nahon), A Sei Voci (dir. Bernard Fabre Garrus). Il a chanté dans de nombreux festivals comme celui de la Chaise-Dieu ou des Musiques Démesurées. Certains de ses concerts ont été enregistrés et diffusés sur les antennes de France Musique (émission Prima la musica d’Anne-Charlotte Raymond) et France Bleu Pays d’Auvergne (émission Pizzicato)

Compagnie DEDALE

cropped-logo_DEDALE_120x120

À partir du 23 mars, des lectures de textes offerts par les auteurs invités sont proposées à heure fixe sur les grandes places de la ville et les lieux de passage privilégiés de la population clermontoise par un groupe de performeurs (Jaude, Victoire, Delille, marchés St Joseph, St Pierre, Restaurant universitaire, Dolet, CROUS, Centre des langues et du multimédia de l’université, Marchés, Croix de Neyrat…)

Crédit Photo Raoul Gilibert

Crédit Photo Raoul Gilibert

Site internet : http://www.compagniededale.com/

Le Hall de la Chansonlogo_lehall

Le Hall souhaite s’imposer comme le lieu de la création artistique ayant pour objet le vaste répertoire de la chanson, une création qui se déclinera au rythme des saisons pour faire (re)connaître, (re)vivre le patrimoine de la chanson en France, en Europe et dans la francophonie. Cette dimension « vivante » vient s’articuler à son activité de production multimédia et à ses actions culturelles et éducatives.
Unique en son genre, le site du Hall de la Chanson (lehall.com) s’impose comme un véritable « musée de la chanson » en ligne : 6000 titres, en moyenne 45 000 visiteurs uniques par mois, 40 sites d’auteurs produits et édités par Le Hall, un millier de biographies d’artistes et de notices sur les lieux historiques, des anthologies, des captations, des sites éducatifs, des supports d’animation…

Monique Jouvancy / Lectures à la carte

Monique JouvancyLa compagnie a été créée en 2002 par Monique Jouvancy, comédienne et écrivain, amoureuse de littérature. Pratiquant depuis longtemps la lecture à voix Lectures à la cartehaute, elle a eu le désir de constituer un groupe de travail autour de la spécificité de la lecture adressée. Ce groupe est vite devenu un véritable atelier de fabrication de lectures-spectacles. Un grand nombre de textes littéraires, essentiellement contemporains, ont été ainsi mis en voix et en espace, et sont devenus parfois de véritables petits spectacles avec plateau technique et décor léger. Donner à entendre au public la langue d’un auteur, partager avec lui la chair du texte, vivre ensemble des moments de plaisir et de connivence, telles sont les ambitions de Lectures à la carte (nom de la compagnie, puisqu’elle peut à tout moment répondre à des demandes spécifiques.)

Une des marques de fabrique de Lectures à la carte, c’est la lecture polyphonique : les comédiens lisent toujours à deux, pour que le relais des timbres de voix aiguillonne davantage l’attention, le plaisir, et aussi pour casser le rapport didactique enseignant/enseigné.

Lectures à la carte propose des formations à différents publics. Elle propose ateliers et stages de différentes durées, encadrés par des comédiens-lecteurs ayant une bonne expérience de cet art, pour décliner tous les aspects du passage de la lecture silencieuse à la lecture adressée.

Jean Lenturlu

© Jean Lenturlu

© Jean Lenturlu

Jean Lenturlu présente des extraits de ses deux livres – disques, « La forêt des hommes perdus » et « Le Zoo des orphelines » accompagné d’un téléphone !

Dans une ambiance ludique et conviviale proche du cabaret, le chanteur nous invite à boire ses errances, mélangeant les émotions fortes aux faiblesses humaines, « avec des mots déraisonnables qui sèment de l’humour là où l’on pleure».

Débat possible avec les spectateurs après le spectacle sur les aphorismes et l’adaptation littéraire de chansons…
Plus d’infos sur www.mapetitedistribution.com

Mathieu Lippé

Pour Mathieu Lippé, il n’y a pas de parole sans musique. Raconter c’est offrir une mélodie, des rimes, du rythme. Autrement dit, c’est donner vie au texte.

Mathieu Lippé est né en 1977 au Québec. Il commence à écrire et à composer dès l’âge de treize ans. Conteur, auteur, compositeur et interprète, il se produit depuis plus de dix ans maintenant sur les scènes de France, de Suisse, de Roumanie, de Pologne, de Lituanie, du Liban et d’Inde… C’est un artiste de l’oralité : évoluant dans l’univers du conte, il ponctue toujours ses récits de musique et de chants.

Discographie

Livres audios / Disques :

Contes verts pour une planète bleue, collectif, Michel Brulé, 2009.
Narrateurs atypiques pour un siècle hystérique, collectif, Planète rebelle, 2011.
Histoires de dires, collectif, Oui’dire, 2012.
Le voyage, Imports, 2013.

Émilie Fernandez, textes et photographies

Captivée par les arts et la littérature, elle se passionne pour le livre en tant qu’objet. De 2008 à 2011, doctorante en art visuel espagnol et boursière de l’École de Hautes Études hispaniques de Madrid (Casa de Velázquez), elle mène une thèse sur le livre d’artiste et participera à de nombreux colloques internationaux et séminaires autour des littératures graphiques (Université Blaise-Pascal, Institut Cervantès de Toulouse/Le Mirail, Sorbonne Nouvelle). Parallèlement à cette activité scientifique, elle enseigne pendant trois années l’art, la littérature, le roman graphique, la communication et le cinéma espagnols à l’Université Blaise-Pascal.
En 2012, elle coréalise le clip vidéo d’« Everything » pour le groupe The Delano Orchestra avec Alexandre Rochon, avec qui elle fonde la même année maison d’édition A+E, créé et réalise la collection « Le Cahier bleu ».

Alexandre Rochon, textes et photographies

Alexandre Rochon est compositeur, musicien et vidéaste. Après des études de droit du patrimoine historique et culturel, il fonde en 2006 le label Kütu Folk Records, dont il devient le directeur artistique, et conçoit des disques aux pochettes cousues dans une démarche de revendication de l’objet artistique. De 2006 à 2013, il publie cinq albums pour le groupe The Delano Orchestra et se produit sur de nombreuses scènes (Bataclan, Théâtre de la Ville de Paris…). En janvier 2012, un article du Monde le place parmi les 50 faiseurs de culture en France et lui dédie un portrait.
Parallèlement à son activité musicale, il développe un goût prononcé pour la vidéo et réalise des projets d’envergure. Il tourne et monte une vingtaine de clips, remarqués en sélections de festivals de films (festival international du Court Métrage de Clermont- Ferrand, FIFF de Namur – lors de trois éditions consécutives –, festival du Film Court de Villeurbanne).
Attiré depuis de nombreuses années par l’écriture, il trouve dans ce projet d’édition et de collection un nouvel espace de création.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s