Avant-premières

Jeudi 16 février 20h In bocca al Lupo (Dans la gueule du loup) avec Pier Paolo Pasolini

Lecture et projection d’Œdipe Roi, en présence des poètes Stéphane Bouquet et Thierry Renard, en partenariat avec la Semaine de la poésie. « Ce film est autobiographique. Je raconte l’histoire de mon propre complexe d’Œdipe. Je raconte ma vie mystifiée, rendue épique par la légende d’Œdipe » (P. P. Pasolini). Cinéma Le Rio.

 

Mardi 7 mars 18h30 Vernissage de l’exposition photos de Jean-Louis Fernandez

Photos prises sur le tournage des Malheurs de Sophie (Christophe Honoré) en présence du photographe. « Lectures Urbaines » et chansons par Matty Raphanaud et Quentin Terme. En partenariat avec « Les arts fantastiques ». Exposition 4 mars > 2 avril. Galerie L’Imaginarium du photographe, 9, rue Terrasse.

 

Jeudi 9 – Vendredi 10 mars : Déjala Sangrar (Laisse-la saigner) de Benjamin Galemiri

Restitutions publiques de l’atelier théâtre du SUC encadré par Marielle Coubaillon et Stéphanie Urdician et Gabriel Soucheyre pour les images. Auteur majeur du Chili de la transition, Benjamin Galemiri se définit comme un « cinéaste frustré ». Son théâtre hybride saturé de citations cinématographiques associe à la fois lyrisme et irrévérence pour rendre compte de la trahison des idéaux de la révolution… Salle Georges-Guillot.

 

Mardi 14 mars 20h30 Alle Horizonte haben Flüge (Tous les horizons ont des ailes) d’Alexander Kluge.

Film créé pour Littérature et cinéma 2017. A. Kluge qui a été assistant de Fritz Lang est une figure majeure de la « nouvelle vague » allemande de la littérature et du cinéma ; présentation par Jean-Pierre Dubost, Herbert Holl, Eric Lysøe. Cycle Littérature et cinéma – Cinéfac. Amphi Agnès-Varda.

 

Samedi 18 mars 10h # deuxième écran, premier écrit. Table ronde Vidéoformes.

L’écriture ante production et l’écriture post production aux images, ou quand l’image devient verbe, le verbe se fait image. Salle Boris-Vian, Maison de la culture.

 

Jeudi 16 mars 20h30 : conférence de Carole Aurouet sur Prévert, suivie de la projection du film de Renoir, Le Crime de Monsieur Lange (France, 1936, dialogues de Prévert).

Amédée Lange est employé dans la société d’édition de Batala, patron véreux et sans scrupules… Dans le cadre du Cycle Littérature et cinéma de Cinéfac. Amphi Agnès-Varda.

 

Mardi 21 mars 20h30 : Avec Prévert. Carnet de naufrage de Claudine Bourbigot, et en sa présence.

Documentaire. 52’. 2004. Jacques Prévert et Marcel Carné, en s’emparant de ce fait divers, ignorent que La fleur de l’âge deviendra l’une des fictions mythiques de l’histoire du cinéma. Quai des Brumes, 1938 de Jacques Prévert et Marcel Carné d’après le roman éponyme de Pierre Mac Orlan. Dans le cadre du Cycle Littérature et cinéma de Cinéfac. Amphi Agnès-Varda.

 

Vendredi 24 mars 20h30 Anton Tchekhov 1890 (2015) de René Féret

présentation par Vincent Petitjean. Le cinéaste relève le défi de brosser un portrait sensible du grand auteur russe, grâce à une troupe de comédiens vifs et convaincants, et montre comment l’écrivain s’inspire de son entourage pour nourrir sa fiction. Cinéclub « émergence » de Thiers.

 

Samedi 25 mars 20h30 : Alien, le 8ème passager de Ridley Scott. 1979.

(Interdit aux moins de 12 ans) ; présentation par Jean-Emmanuel Guerlesquin.

Près d’un vaisseau spatial échoué sur une lointaine planète, des terriens en mission découvrent d’étranges œufs…

Carte blanche à la médiathèque Croix de Neyrat. Prélude à l’intervention d’Olivia Rosenthal, le 29 mars. Cinéma Le Rio.