LAC en images

lac2017-Tanguy Viel et Jean Kaempfer © Evelyne Ducrot SUC

Marie Darrieussecq et Pascale Auraix-Jonchière © Evelyne Ducrot SUC

François Bégaudeau © Evelyne Ducrot SUC

Lectures à la carte © Evelyne Ducrot SUC

Maylis de Kérangal, Jean Kaempfer et les étudiants bénévoles des rencontres LAC. © Evelyne Ducros SUC

© Evelyne Ducros

Ciné-concert Cordofonic, © Evelyne Ducros SUC

Christine Montalbetti dialogue avec Michel Chastang © Evelyne Ducrot SUC

Publicités

HISTOIRES

Mercredi 8 mars au Forum-Rexy  à 20h30

Lecture par l’ATR de nouvelles de Marie-Hélène Lafon

20170220_151130

L’ATR a pris l’habitude de célébrer la Journée des Femmes par la lecture d’un auteur féminin. Cette année il (elle) est originaire de notre région et dans plusieurs de ses livres elle évoque cette relation particulière de ceux, et celles, qui montaient à Paris pour y travailler ou tout simplement y vivre car la vie n’était pas toujours facile dans les montagnes auvergnates.

lectrices-atr-photo

Marie-Hélène Lafon est issue de ces terres pauvres et âpres du Cantal, mais l’agrégée de grammaire qu’elle est sait rendre ses textes puissants et denses

«    je suis une piste qui s’enfonce dans le maquis textuel, j’y vais, j’avance et ensuite ça devient quelque chose que je n’attendais pas, ça devient autre chose, ça se fait en se faisant, ça se fait autrement, ça tourne et ça bifurque, ça se retourne …     »

On a dit d’elle que le lecteur qui lit un de ses textes a la sensation prégnante d’entendre sa voix prononcer les phrases, reprendre son souffle, préciser une image, rajouter un adjectif….

Dans le recueil intitulé Histoires, l’Atelier Théâtral Riomois a choisi quatre nouvelles courtes qui seront lues intégralement, sans coupures, mais dialoguées comme c’est l’habitude. On entendra successivement « La fleur surnaturelle »   : celle qu’on va installer sur les tombes à Toussaint , puis une chronique villageoise précisément intitulée «      Au village      » qui n’est pas sans rappeler certaines inspirations d’un Pierre Michon, ensuite un texte qui évoque la cérémonie quotidienne du café, sauf qu’ici pour le boire «   Les mazagrans conviennent pour les femmes quand elles sont entre elles, en comité restreint …  » enfin, la dernière lecture est l’évocation du « Tour de France » vu à la télé avec le père qui « regardait si le foin était haut dans les prés, si l’on voyait les vaches …  »

Quatre nouvelles que l’on pourra retrouver et déguster en lisant en entier le recueil    Histoires qui a obtenu le Goncourt de la nouvelle 2016. On pourra par la suite découvrir d’autres textes comme L’annonce ( prix La Montagne 2009 ), Les Pays ou Joseph un des  derniers textes de cette auteure cantalienne qui vit à Paris.

Pour plus de renseignements on peut téléphoner au 06 86 02 59 97.

Les rencontres abordent le rapport entre l’écriture et le cinéma en fonction des perspectives les plus variées possibles : adaptations d’oeuvres littéraires au cinéma, expérience d’écrivains réalisateurs, utilisation des techniques de cinéma dans les romans ; biopics d’écrivains ; usage du témoignage et de la fiction dans les deux arts, cinéma et littérature dans la cité, dans le monde contemporain…

18 auteurs seront présents dont :18-auteurs

ainsi que : Didier Blonde, Stéphane Bouquet, Marie Darrieussecq, Pierre Garrigues,Christine Montalbetti, Paula Ortiz, Pierre Présumey, Olivia Rosenthal, Jean-Luc Seigle, Tanguy Viel, Eric Vuillard…

et aussi des critiques littéraires, des critiques de cinéma, des historiens, des journalistes…

  • Christian Delage, historien
  • Antoine de Baecque, historien, critique de cinéma
  • Anne Kerlan, spécialiste du cinéma chinois
  • Claude Schopp, critique littéraire et de cinéma
  • Dominique Viart, critique littéraire spécialiste de l’extrême contemporain
    Ainsi que Wendy Everet, Jean Kaempfer, Salma Mobarak…

Un programme ambitieux réparti sur des lieux stratégiques de Clermont-Ferrand (la chapelle des cordeliers) et des alentours (salles d’art et d’essai, cinémas et salles de quartiers).

Avec, en avant-première

Dans les mois qui précèdent : des projections de films dans les salles d’art et d’essai de l’agglomération clermontoise et de villes proches (Riom, Thiers), des propositions artistiques « Digital Art » et littérature. Elles mettront à l’honneur non seulement le cinéma français, mais encore les cinémas chinois, africain, allemand, égyptien…

Lundi 27 mars

Présentation du film Le Sorgho rouge de Zhang Yimou (d’après Mo Yan) par Anne Kerlan

Mardi 28 mars

Une « nuit du cinéma africain » organisée par Cinéfac.

Mercredi 29 mars

Un petit-déjeuner avec les enfants des écoles de quartiers, et une matinée conçue avec les associations caritatives.

Une soirée carte blanche à la médiathèque de la Croix de Neyrat, au cinéma Le Rio : projection d’un film de la série des Aliens, et performance d’Olivia Rosenthal.

Jeudi 30 mars

Journée en collaboration avec le lycée Blaise Pascal, comportant un p’tit dej’ lycéen, un atelier de réalisation / adaptation littéraire au cinéma, des projections et présentations de films ; l’après-midi : rencontres d’écrivains et cinéconcerts.

Soirée hispanique avec un film de Paula Ortiz (présenté par la réalisatrice).

Vendredi 31 mars

Après le p’tit dej’ des étudiants étrangers (Relations internationales) : des conférences ; l’après-midi des rencontres avec Philippe Claudel et Christophe Honoré, et un focus sur la littérature espagnole.

La soirée sera consacrée au traditionnel débat entre littérature et sciences humaines en présence d’Eric Vuillard, Antoine de Baecque et Christian Delage. La soirée sera couronnée par la lecture d’un inédit de Marie-Hélène Lafon, la projection d’un film de Maurice Pialat, puis un cocktail.

Samedi 1 avril

À la chapelle des cordeliers : des tables rondes (« les adaptations ratées au cinéma », les « orients désorientés », et des rencontres d’écrivains : Stéphane Bouquet, Marie Darrieussecq, Christine Montalbetti, Tanguy Viel, Maylis de Kerangal… et un lecture musicale (Marie Nimier / Delano Orchestra)

Dimanche 2 avril

En guise de clôture : un brunch pris en compagnie des écrivains, agrémenté de lectures…

Télécharger le dossier de presse

Troisièmes rencontres Littérature et cinéma : le programme

Envie d’un sac LAC ?

Envie d’un sac LAC à l’effigie des troisièmes rencontres Littérature et cinéma ?

sacChic et pratique, il vous accompagnera tous les jours. Vous le porterez à l’épaule comme une invitation aux rencontres LAC pour croiser dans tous les sens littérature et cinéma.

Pour vous procurer le sac à la modique somme de 10 euros, il suffit juste d’envoyer un message à Myriam Lepron (myriam.lepron@gmail.com).